Avant-propos : le cheveu et sa couleur

La composition du cheveuCe que lʼon prend pour la couleur du cheveu est en fait le reflet de la lumière sur les pigments présents dans la tige du cheveu. C’est un peu comme un prisme de couleurs, qui fractionne la lumière blanche en couleurs visibles. Chaque nuance de couleur est composée de différentes combinaisons de reflets sur ces pigments. Pour cette raison, la couleur des cheveux (couleur naturelle ou colorée) aura un aspect différent selon que la lumière est artificielle ou naturelle.

La composition du cheveu

Les cheveux sont composés de plusieurs couches :

Le rayonnement solaire reçu par les cheveux les fragilise. Les UV provoquent une oxydation de la mélanine qui occasionne un éclaircissement des cheveux (les blonds aussi bien que les plus foncés). Le sel de mer assèche quant à lui lʼenveloppe capillaire en absorbant lʼeau quʼelle contient. En outre, lʼaltération du film protecteur perturbe la régularité des écailles de la cuticule externe qui finissent par se casser. Le chlore, le vent, le sable altèrent également la couche protectrice de kératine.

La couleur du cheveu

La couleur naturelle des cheveux est due à la présence de mélanine (pigment coloré) dans le cortex, ainsi quʼà leur abondance, leur nature, leur taille et leur répartition.

Deux types de mélanine déterminent la couleur de nos cheveux : lʼeumélanine, qui se présente sous la forme dʼun petit grain de riz et dont la couleur va du brun-rouge au noir foncé, et la phéomélanine qui a une forme de tache diffuse et dont la couleur va du jaune au rouge.

La proportion respective de ces deux mélanines, dictée par notre code génétique, détermine la couleur du cheveu. A titre d’exemple, un cheveu de type asiatique ne contient quasiment que de lʼeumélanine et un cheveu roux irlandais est très riche en phéomélanine.

En lʼabsence de ces deux mélanines les cheveux sont blancs ou grisonnants, car la kératine de nos cheveux est incolore et semi-opaque, comme celle de nos ongles.

La couleur des cheveux

 

Pourquoi le cheveu devient-il gris ?

Perdre la couleur d’origine de ses cheveux fait partie du cours normal de la vie : la plupart des hommes et des femmes voient tôt ou tard la couleur de leurs cheveux sʼéclaircir.

La raison ? Lʼapparition de cheveux entièrement blancs au sein dʼun ensemble pileux coloré. La couleur grise que peut prendre lʼensemble est un effet dʼoptique dû au mélange et à la superposition de cheveux pigmentés et dépigmentés. Les premiers cheveux blancs isolés peuvent apparaître avant lʼâge de vingt ans, et pour la plupart dʼentre nous au plus tard vers la quarantaine.

Lʼorigine de ce phénomène se trouve dans les cellules appelées mélanocytes qui se situent à proximité de la racine des cheveux, et qui sont toujours associées avec les cellules qui produisent la kératine (kératinocytes). Ces dernières fabriquent la substance dont sont faits nos cheveux, alors que les premières sont à lʼorigine des pigments qui leur donnent leur couleur : cʼest donc ensemble quʼelles produisent nos cheveux.

Avec l’âge, les mélanocytes situés dans les bulbes pilaires se dégradent progressivement puis cessent leur activité : les cheveux ne reçoivent plus de pigments. Conséquence : les cheveux commencent à perdre leur couleur naturelle pour devenir semi-transparents, comme nos ongles qui ne contiennent pas non plus de pigments.

Les membres dʼune même famille grisonnent souvent au même âge, car le cycle de vie des mélanocytes est lui aussi inscrit dans notre code génétique.

Il semble néanmoins que dʼautres facteurs puissent accélérer lʼarrêt de lʼactivité des mélanocytes, comme le stress oxydatif lié au tabagisme. Selon Ralf Paus, professeur de dermatologie à l’hôpital universitaire du Schleswig-Holstein en Allemagne, les cheveux grisonnants pourraient aussi être le résultat dʼune action des radicaux libres. L’excès de stress est en effet le principal créateur de radicaux libres instables qui endommagent les cellules vulnérables comme les mélanocytes et inhibent par conséquent la production de mélanine. Le stress est aussi une des principales causes de la “perte de cheveux soudaine”, connue sous le nom dʼalopécie, dont lʼorigine est lʼarrêt dʼactivité des cellules qui produisent la kératine (kératinocytes). Dʼautres chercheurs évoquent également des carences en vitamine B12, associée à la pigmentation des cheveux.

Les troubles de la thyroïde comme la maladie de Basedow, la maladie de Hashimoto et l’hyper- et hypothyroïdie peuvent également influencer le comportement des protéines dont les mélanocytes qui produisent les pigments de nos cheveux.

Ce qui est sûr : pour la plupart dʼentre nous le moment où nos cheveux commencent à grisonner nʼest jamais le “bon moment”. Il vient toujours trop tôt, car nous nous sentons toujours plus jeunes que la couleur de nos cheveux ne semble lʼindiquer.

cheveux grisLʼapparition des cheveux blancs est la principale raison pour laquelle 50 % des femmes entre 18 et 65 ans utilisent une coloration capillaire.

43 % de ces femmes se font appliquer une coloration au moins trois fois par an dans un salon de coiffure. Elles représentent 52 % de la clientèle des salons de coiffure en France.

Haut de page | 4 défis | Le cheveu | Pourquoi | Performances | Composants | Garanties | Nuances | Contact | Mentions légales | © emmasatti.fr 2013-2017